Le Livre Élu Ados fête ses 20 ans !!! Un, deux, trois… Go!


Prix littéraire ados / mardi 18 septembre 2018

7 romans et 1 bande-dessinée à découvrir dans les collèges, lycées et médiathèques du  Livradois-Forez.

A lire du 5 novembre 2018 au 16 mai 2019.

Journée finale, le samedi 25 mai 2019.

La sélection 2018-2019 :

Jean-Claude MOURLEVAT, Jefferson, Gallimard Jeunesse – 2018
Le pays où cette histoire commence est peuplé d’animaux qui marchent debout, parlent,peuvent emprunter des livres à la bibliothèque, être amoureux, envoyer des textos et aller chez le coiffeur. C’est justement ce que fait le hérisson Jefferson en ce matin d’automne radieux. Il part se faire rafraîchir la houppette et cela suffit à le mettre en joie. Mais en arrivant au salon Defini-Tif, Jefferson découvre une scène horrible : le blaireau Edgar, son coiffeur, est au sol, une paire de ciseaux plantée dans la poitrine. Pour le hérisson, les ennuis commencent et le précipitent dans une aventure qui le conduira au pays des être humains. Hélas !

Anne LOYER, Le jour de June, Les Petites Moustaches – 2017
Juin 1944. Jude s’apprête à débarquer avec les rangers à la Pointe du Hoc. Dans la barge qui prend l’eau, au cœur de la nuit et du froid, c’est l’angoisse qui prime. Accroché à son appareil photo, le jeune reporter veut croire à sa mission : rapporter des images pour témoigner du courage hors norme de ceux qui l’entourent.
Novembre 1940. June, pour ses quatorze ans, reçoit de son grand-père, un Leica. Alors que le Blitz fait rage, ce cadeau, comme sa rencontre avec le photographe de guerre Robert Capa, va changer son destin.

Jonathan GARNIER et Amélie FLÉCHAIS, Bergères guerrières : La relève, Glénat – 2017
Voilà maintenant dix ans que les hommes du village sont partis, mobilisés de force pour la Grande Guerre. Dix ans qu’ils ont laissé femmes, enfants et anciens pour un conflit loin de chez eux… La jeune Molly est heureuse car elle peut enfin commencer l’entrainement pour tenter d’entrer dans l’ordre prestigieux des Bergères guerrières : un groupe de femmes choisies parmi les plus braves, pour protéger les troupeaux mais aussi le village ! Pour faire face aux nombreuses épreuves qui l’attendent, Molly pourra compter, en plus de son courage, sur Barbe Noire, son bouc de combat, mais également sur l’amitié de Liam, le petit paysan qui rêve aussi de devenir Bergère guerrière – même si ce n’est réservé qu’aux filles…

Eric PESSAN, La plus grande peur de ma vie, L’École des Loisirs – 2017
Personne ne s’imagine mourir d’un coup, forcément. Personne ne sait ce que contient le sac de Norbert. Sauf nous trois, Lalie, Jordan et moi, David. Et Norbert bien sûr puisqu’il a osé la prendre et l’emporter en classe avec lui, cachée dans son sac. Il est complètement malade. Il peut nous tuer d’une seconde à l’autre. Quatre amis découvrent une grenade dans un vieux manoir datant de la Deuxième Guerre mondiale. Que faire avec cette grenade ? La laisser là ou l’amener au collège quand on est soi-même sur le point d’exploser ?

Anne-Laure BONDOUX, L’aube sera grandiose, Gallimard Jeunesse – 2017
Ce soir, Nine, seize ans, n’ira pas à la fête de son lycée. Titania, sa mère, en a décidé autrement. Elle embarque sa fille vers une destination inconnue, une cabane isolée, au bord d’un lac. Il est temps pour elle de lui révéler l’existence d’un passé soigneusement caché. Commence alors une nuit entière de révélations…
Qui sont Octo, Orion et Rose-Aimé ? A qui appartient cette mystérieuse cabane ? Et ce vélo rouge, posé sous l’escalier ?
Au fil d’un récit souvent drôle, parfois tragique et bouleversant, Nine découvre un étonnant roman familial.
Quand l’aube se lèvera sur le lac, plus rien ne sera comme avant.

Jean-Philippe BLONDEL, Le groupe, Actes Sud – 2017
Un roman polyphonique – un groupe de lycéens dans un atelier d’écriture – qui touche au cœur et dépeint avec une grande justesse les préoccupations de l’adolescence et le pouvoir de l’écriture.
François Roussel, professeur d’anglais et écrivain, se laisse convaincre de monter un atelier d’écriture pour les terminales de son lycée. Il se demande tout de même qui cela pourrait bien intéresser. Et puis les premiers inscrits arrivent : Léo, Émeline, Nina… et même Boris, le rigolo de la terminale ES. Ils seront douze au total, dix élèves et deux profs, réunis une heure par semaine dans un monde clos pour écrire. Pour tous, c’est un grand saut dans l’inconnu. Les barrières tombent, ils seront tous au même niveau, à découvert. Un groupe à part. Avec des révélations, des révoltes, des secrets qu’on dévoile. Des chemins qui se dessinent…

Susin NIELSEN, Les optimistes meurent en premier, Actes Sud – 2017
Depuis la mort accidentelle de sa petite sœur, Pétula De Wilde a développé de nombreuses phobies. Elle estime que porter une grande attention à l’hygiène et être le plus prudente possible lui permettront de vivre plus longtemps. Jusqu’à ce que « l’Homme bionique » fasse son apparition… Un grand roman de
Susin Nielsen sur la culpabilité, et le choix risqué mais joyeux du retour à la vie.

Roland FUENTÈS, Vivant, Syros – 2016
Huit étudiants passent leurs vacances ensemble.
L’un d’eux invite un inconnu, Elias, manoeuvre sur un chantier, qui cristallise aussitôt tous les regards.
Nul n’aurait pu prévoir que le séjour entre potes qui s’annonçait si bien – sport, révisions, détente- tournerait en un combat à la vie, à la mort. À moins que la haine de l’autre, de « l’étranger », n’ait été là, en germe, dès le premier instant.